Rechercher
  • Tess

Es-tu entrain de vivre ou de survivre?

Dernière mise à jour : 6 sept. 2021

Lorsqu’on fait de l’anxiété, notre corps est en mode survie : les battements du cœur s’accélèrent, on transpire, nos muscles se contractent pour se préparer à l’attaque et ou à la fuite.

Lorsque, j’ai vécu mon éveil spirituel et j’ai commencé à observer mes pensées, mes comportements , à accueillir mes émotions, je me suis rendue compte que j'avais vécu toute ma vie en mode survie. J’adoptais des comportements et des mécanismes d’adaptation et de subsistance malsains et autodestructeurs qui ne soutenaient pas ma santé mentale, afin de me sentir en sécurité, aimée et acceptée.

Mon parcours de guérison a commencé avec la méditation et la pleine conscience qui m'ont permis de faire un travail de réflexion et d’introspection afin d'élever mon niveau de conscience

Ce travail n’est pas toujours de tout repos, puisque la plupart du temps, l’égo détourne nos bilans intérieurs pour nous faire culpabiliser, ou nous mettre en colère, dépendamment de notre état émotionnel et vibratoire.

Grâce à ma pratique de méditation: les fluctuations de mon humeur se sont stabilisées toutefois, l’énergie de mon corps laissait toujours à désirer!

Ce n’est qu'en me mettant au yoga, grâce notamment aux étirements et au travail avec le souffle que ma santé physique s’est améliorée et mon niveau d'énergie a augmenté.

J’étais tellement agréablement surprise que j’avais décidé de faire une certification pour devenir instructrice de yoga et de Mindfulness ce qui a propulsé ma vie, ma conscience, ma santé à un niveau supérieur.

Toutes ces méthodes fonctionnent car elles changent la physiologie du corps, en se connectant à lui, en l'écoutant et en lui prêtant attention.

En effet, le yoga contribue au changement de la physiologie du corps, en réglant le système nerveux autonome, qui dans nos sociétés modernes de performance et de consumérisme est totalement déréglé puisque le système d’alarme (système sympathique) est sur sollicité ce qui met notre corps en mode survie prêt à attaquer, fuir ou s’immobiliser, donc il est indispensable de nous efforcer à rééquilibrer activement notre système nerveux autonome en stimulant le nerf vague via entre autre la respiration abdominale qu’on pratique pendant le yoga.

La respiration abdominale active le système parasympathique et par conséquent active la réponse de relaxation.

Le nerf vague peut éventuellement être stimulé via le chant, d’ailleurs dans la yoga dévotionnel ou le bhakti yoga qui est une des branches du yoga:

On pratique le chant des Kirtan qui est un chemin de purification des émotions, et cet état ne peut s’atteindre que lorsque le corps se sent en sécurité et totalement détendue.


Alors, si tu es une personne anxieuse, il est primordial de prendre soin de ton corps, et de lui apprendre à ralentir et à relaxer pour te sentir en sécurité.

Connecte-toi à lui, habite le entièrement, utilise ton souffle et respire profondément pour arrêter de survivre et commencer à vivre.


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout