top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurTess

Quand le corps dit Non.


Lorsque nous nous trouvons dans une situation où exprimer nos limites devient difficile, notre corps peut réagir par une réponse physiologique de protection.


Cela se manifeste souvent par des symptômes de stress, de fatigue, voire de maladie. Ces signaux indiquent que nous sommes en surcharge et que notre corps se défend contre une situation éprouvante. Négliger ces avertissements peut nous conduire à un point de rupture où la pression devient insoutenable. Ainsi, il est crucial d'écouter nos besoins et de les exprimer clairement pour préserver notre bien-être.


Les personnes qui ont du mal à poser des limites sont souvent déconnectées de leur corps. Elles peuvent sembler calmes en surface, mais en réalité, elles bouillonnent à l'intérieur, et cette tension intérieure peut finir par les faire imploser. L'incapacité à exprimer la colère peut littéralement les rendre malades.


La colère n'est pas simplement une émotion de base, elle représente également une expression de notre énergie vitale, un signal que notre corps envoie pour protéger notre espace et notre bien-être, une caractéristique partagée par tous les mammifères. Toutefois, dans notre société, la colère est souvent mal perçue en raison de ses manifestations négatives, telles que la violence, l'agressivité et les conflits. Les normes sociales nous empêchent de nous connecter à notre vitalité et de la protéger, ce qui génère une crainte et conduit souvent à la répression de la colère.


La colère, lorsqu'elle est réprimée, peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé mentale et physique. Il est essentiel de reconnaître que la colère est une émotion valide et d'apprendre à l'exprimer de manière constructive et non-violente. Communiquer nos limites de manière claire et respectueuse favorise une meilleure connexion avec soi-même et avec autrui.


Ces deux extrêmes du continuum émotionnel, refouler une émotion jusqu'à l'implosion ou l'exprimer de manière désordonnée, signalent un déséquilibre du système nerveux et une difficulté à gérer l'émotion de manière appropriée. Une approche alternative consiste à reconnaître l'émotion, lui permettant de communiquer son message tout en maintenant une présence d'esprit et un contrôle de soi.

Cela peut conduire à une plus grande sagesse et à un meilleur équilibre mental.




17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page